76 Rue Châteaubriand
22104 Dinan

Prise en charge de la douleur

L’évaluation de la prise en charge de la douleur constitue un véritable enjeu de santé publique en tant que critère de qualité. La loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé du 4 mars 2002 reconnaît le soulagement de la douleur comme un droit fondamental de toute personne. La lutte contre la douleur est également une priorité de santé publique inscrite dans la loi de santé publique de 2004.

 

Pourquoi exprimer votre douleur ?

Le patient qui souffre doit bien communiquer à son médecin l’intensité de sa douleur. Tout le monde ne réagit pas de la même façon à la douleur : personne ne peut se mettre à votre place, ni ressentir à votre place.

 

La formation des personnels à la communication thérapeutique

Au sein de la Polyclinique du pays de Rance, le docteur CHARRE, spécialisé dans l’évaluation et le traitement de douleur, apporte aux professionnels de santé les connaissances et outils permettant d’optimiser leurs capacités et compétences relationnelles dans l’accompagnement des patients et à un niveau personnel.

 

L’instance de Lutte contre la Douleur (CLUD)

Au sein de notre Etablissement, un Comité de Lutte contre la Douleur existe depuis 1997. Il a pour missions 4 principaux axes d’amélioration à son programme :

  • Améliorer la prise en charge des douleurs des populations les plus vulnérables,
  • Améliorer la formation pratique initiale et continue des professionnels de santé,
  • Améliorera la modalité de traitement médicamenteux et des méthodes non pharmacologiques pour une prise en charge de qualité,
  • Structurer la filière de soins de la douleur.

 

Ce comité pilote est une force d’analyse, de propositions, de validation de coordination et de communication. Il a défini au sein de l’Etablissement une politique cohérente en matière de prise en charge de la douleur et des soins palliatifs.

 

 

© 2019 Clinique du Pays de Rance // Groupe Vivalto Santé // Création Gosselink