76 Rue Châteaubriand
22104 Dinan

La démarche qualité

L’établissement est engagé dans une démarche d’amélioration de la qualité et de la sécurité de la prise en charge des soins et des prestations offertes aux patients.
Assurer la sécurité de prise en charge et la satisfaction des patients sont les principales motivations qui animent cette démarche.

Bientraitance de l'enfant

Établissement certifié par la HAS

En octobre 2013, la Polyclinique du Pays de Rance a été certifiée par la HAS. Elle a reçu la note B. la prochaine visite se déroulera en mai 2018.

L’établissement affirme ses valeurs, en sus de celles du groupe Vivalto-Santé  (Engagement, Confiance, Audace) auprès de ses usagers, de ses patients, familles et entourages en :

  • leur accordant écoute et attention,
  • en priorisant leur satisfaction,
  • en développant le concept de bientraitance,
  • en réfléchissant à l’éthique de leur prise en charge,
  • en les associant aux décisions qui les concernent, dans le cadre notamment des réunions du comité des usagers.

Mais également auprès des professionnels investis dans notre Etablissement, dans une volonté de partage, de coopération et de progrès pour la meilleure qualité de vie au travail au service du patient, notamment dans le cadre des échanges lors des instances spécifiques au personnel (DUP, CHSCT,) et des obligations réglementaires (document unique sur les risques professionnels),

Afin de répondre aux exigences règlementaires et dans le souci du respect de la qualité et de la sécurité des soins délivrés aux patients, le Directeur et le Président de la CME s’engagent et soutiennent la mise en œuvre d’une démarche pertinente et pérenne d’amélioration de la qualité.

Les instances

Outre le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) et son Equipe Opérationnelle d’Hygiène (EOH), le Comité de LUtte contre la Douleur et le Comité de Liaison, Alimentation et Nutrition, la Commission des Usagers (CDU) la Polyclinique regroupe différentes thématiques de travail, telles que :

 

  • La Commission Médicale d’Etablissement

La Commission Médicale d’Etablissement est une commission exclusivement composée des praticiens exerçant au sein de l’Etablissement. La loi portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST, 21 juillet 2009, guide de la loi HPST) a redéfini les rôles de la CME et du PCME dans la gouvernance de l’hôpital.

 

  • Comité de Sécurité Transfusionnelle et Hémovigilance

Ce Comité, présidé par le Docteur MARRIE, Médecin Anesthésiste, a pour missions de coordonner les questions d’hémovigilance et de sécurité transfusionnelle entre l’Etablissement. Il définit sa politique, veille au bon fonctionnement des dispositifs médicaux, déclare les Incidents Graves liés à la transfusion et suit les actions qui lui sont diligentées (formations, mise en œuvre de l’outil informatique….)

 

  • Le Copil Qualité / Gestion des Risques et Vigilances

Ce comité coordonne l’ensemble des instances, des actions, des vigilances de l’Etablissement. Il suit le Plan d’Amélioration de la Qualité et Sécurité des soins.

 

  • Le Comité IdentitoVigilance (CIV)

Le Comité d’IdentitoVigilance accompagne les différents intervenants dans l’identification des patients au sein de l’Etablissement : L’identitovigilance est le premier acte de soin au sein d’un Etablissement de Santé.

 

  • Le Comité de Retour d’EXpérience (CREX)

Il s’agit d’une démarche collective d’équipe pluri professionnelle et pluridisciplinaire, qui associe collecte, analyse approfondie, actions d’améliration et partage et communication des enseignements retirés lors d’un évènement indésirable. Il s’agit d’une démarche pour améliorer la sécurité des patients.

 

  • Le Revue Morbi Mortalité (RMM)

C’est une analyse collective, rétrospective et systémique de cas marqués par la survenue d’un décès, d’une complication ou d’un évènement qui aurait pu causer un dommage au patient, qui a pour objectif la mise en œuvre et le suivi d’actions pour améliorer la prise en charge des patients et la sécurité des soins.

 

  • Le Comité des Médicaments et des Dispositifs Médicaux Stériles (COMEDIMS)

Conformément à la réglementation, la COMEDIMS (Commission du Médicaments et des Dispositifs Médicaux Stériles) participe à la définition de la politique du médicament et des dispositifs médicaux stériles à l’intérieur de l’établissement et est partie prenante dans la mise en place du CONTRAT DU BON USAGE (décret du 24/08/2005 et circulaire d’application 19/01/2006). Par la Loi HPST, le COMEDIMS peut être associé à la CME, mais il reste cependant un lieu de travail pour notre Etablissement.

 

© 2019 Clinique du Pays de Rance // Groupe Vivalto Santé // Création Gosselink